Nombre total de pages vues

lundi 22 janvier 2018

Wraps aux avocats


Quand ma petite-fille vient manger à la maison c'est toujours un casse tête. Elle n'aime pas la salade,  mais elle la mange bien dans un wrap, elle aime les tomates, mais seulement crues, elle n'aime pas les oignons, ni crus ni cuits, mais elle aime les avocats. Ce jour là c'est elle qui m'a suggéré de préparer des wraps. "Maman y met toujours un Kiri". Va pour un Kiri !


Voici donc la recette de ma petite-fille qui m'a aidé à la préparer :

Ingrédients :

Wraps
1 Kiri par wrap
quelques tomates cerises coupées en cubes
quelques morceaux de poulet cuit
1 omelette faite avec 1 oeuf
de la sucrine
quelques feuilles de mâche
1 oignon rouge émincé (pour moi seulement)
1 avocat écrasé

Préparation :

Réchauffer légèrement les wraps
Les tartiner avec 1 Kiri
Déposer tous les autres ingrédients d'un côté et rouler !

Je suis contente de faire manger des légumes à ma petite fille, quitte à les dissimuler dans un wrap.

Une idée pour vos enfants délicats qui n'aiment pas les légumes ?

samedi 20 janvier 2018

Salade de crevettes


Il me restait quelques crevettes grises et de la roquette au frigo et en cherchant dans un de mes livres de cuisine hollandais "Sla, slaatjes snacks" j'ai découvert cette petite recette simple pour laquelle j'avais tous les ingrédients à la maison, sauf un. Ce livre a appartenu à ma mère et par-ci par-là elle avait fait des annotations ce qui le rend unique pour moi. 


Je me demande parfois ce que mes enfants feront plus tard (le plus tard possible !) de tous mes livres de cuisine... 
Et en préparant cette recette j'ai pensé également à ma belle-mère qui un jour de Noël avait préparé des coquilles St.-Jacques et je lui avais demandé de ne pas jeter les coquilles. Ma demande l'avait étonnée, mais quand je m'en sers pour présenter une salade comme celle-ci j'ai une petite pensée pour elle.

Il y a cependant un ingrédient dans cette recette dont je n'avais jamais entendu parler ni aux Pays-Bas ni en France : preizout (sel de poireau). Sur Google.nl j'ai fait des recherches sur ce produit et je suis tombée sur le site d'un producteur de légumes hollandais qui en produit. En cherchant plus loin j'ai trouvé une recette française qui explique comment en fabriquer à la maison. Je le ferai un jour quand il me restera la partie verte d'un poireau. Il suffit de sécher la partie verte du poireau au four, la réduire ensuite en poudre et de la mélanger ensuite à du sel de mer.

Ingrédients :

250 g de petites crevettes grises
3/4 tasse de mayonnaise
1 oignon finement émincé
1 càs d'olives farcies émincées
1 càc de persil
sel de poireau (remplacé par du sel de mer)
2 oeufs durs
roquette

Préparation :

Mélanger les crevettes avec la mayonnaise, l'oignon, les olives, le persil et le sel
J'ai servi cette salade dans les coquilles sur un lit de roquette, décorée avec quelques crevettes sans mayonnaise, des tranches d'oeufs durs et une goutte de ketchup. (La goutte de ketchup fait vraiment rétro !)

jeudi 18 janvier 2018

Turin - Mole Antonelliana - Musée du cinéma et Restaurant Pautasso

Mercredi après-midi et soir 27 septembre 2017

La Mole Antonelliana
Une visite du Musée du cinéma s'impose. Ce musée a été créé en 1996 dans la Mole Antonelliana (d'après le nom de l'architecte Antonelli), un édifice qui était destiné à l'origine à devenir le lieu de culte de la communauté juive de Turin. Vu le coût de la construction la commune de Turin en est devenu le propriétaire.
Elle est devenue le symbole de la ville comme la Tour Eiffel de Paris.

Avec le quasi départ de Fiat Turin a dû réinventer la ville qui n'était donc plus  la capitale de l'industrie, mais elle est devenue celle de la culture avec son musée égyptologique, le deuxième plus important au monde après celui du Caire, celui de l'automobile, son festival du cinéma, son Salon international du livre ou encore celui du goût dans la mouvance du Slow Food. Et donc le Musée du Cinéma. Le nombre de touristes a flambé depuis.

La plupart des musées ont leur jour de fermeture le lundi, mais pour visiter ce musée ne vous pointez pas le mardi, ce qui nous est arrivé. Nous y sommes donc retournés le mercredi.


Vue sur Turin
Une des attractions de ce musée est l'ascenseur panoramique au centre du musée, avec une cabine aux parois transparentes, qui effectue sa course verticale en 59 secondes, et qui permet d'atteindre en un seul trait, la plateforme panoramique du dôme, à 85 m, d'où on peut admirer le panorama de la ville. Profitant qu'il n'y avait pas beaucoup d'attente et j'ai commencé ma visite du musée par l'ascenseur.
Vue sur La Basilique de Superga que nous avons visitée 2 jours avant
Pour visiter ce musée il faudra plusieurs jours tellement il est grand. Je m'y suis perdue un peu et à un moment je ne faisais que tourner en rond sans trouver la sortie.
Au rez-de-chaussée on peut s'installer confortablement sur les chaises longues pour regarder un film. J'ai fait l'essai, mais j'ai failli m'endormir.

Décor d'un saloon d'un western

Quelques objets ayant appartenu à Marilyn Monroe

Quelques dessins de Federico Fellini


Je n'ai visité que 3 étages des 5 disponibles, la fatigue commençait à se faire sentir. J'ai bien aimé voir comment on réalise des films avec des animaux qui semblent savoir parler et comment on filme une actrice galopant sur un cheval factice et beaucoup d'autres petits films projetés partout dans le musée.


Le soir j'ai tenu à dîner au Restaurant Pautasso qui nous avait été recommandé par notre guide Luisa Boscolo et où on peut déguster la cuisine traditionnelle du Piémont.
Je ne l'ai pas regretté, car c'est le meilleur restaurant où j'ai mangé pendant notre séjour à Turin. L'accueil y est chaleureux et le patron très sympathique. J'avais envie de découvrir une entrée et un plat, mais j'avais déjà vu à d'autres tables que les portions étaient très généreuses. Nous étions deux à table et quand nous avons demandé s'il était possible de partager l'entrée et le plat de résistance à deux le patron n'a fait aucun problème. En entrée nous avons choisi la fameuse Bagna Cauda (Bagna Caòda en piémontais) : des légumes pour la plupart crus q'on trempe dans une sauce chaude à base d'ail, anchois et huile d'olive. J'ai adoré et j'ai préparé par la suite la recette de ce plat à la maison.
La sauce à l'ail, anchois et huile d'olive servie dans des petits réchauds individuels (“sciunfiette”)


En plat de résistance nous avons choisi la Tagliata di sotofiletto di Fassona Piemontese. La Fassona est une race de boeuf de la région du Piémont, une viande qui fond dans la bouche.


Et il fallait bien finir le repas avec la dégustation du fameux dessert piémontais : il Bonèt, un délicieux flan au chocolat et amaretti. Je mets ce restaurant dans mes bonnes adresses. J'ai promis au propriétaire du restaurant que j'écrirais un article sur son établissement. Il doit se dire que je l'ai oublié, mais tout arrive...

Notre séjour commence à toucher à sa fin. Demain nous devons reprendre l'avion à 18 heures, donc il nous reste encore une journée à nous balader dans la ville. Visite libre et nous avons déjà un projet de visite, pas de musées, pas d'églises, mais un quartier très spécial de Turin.

A suivre ...

mardi 16 janvier 2018

Bagna Cauda

"Ma" bagna cauda servie à la maison

Avant de partir pour Turin je m'étais documentée sur les spécialités culinaires du Piémont que j'avais envie de déguster une fois sur place. Parmi ces spécialités il y a la Bagna Cauda (Bagna Caòda en piémontais), dont l'origine se trouverait en France, plus précisément en Provence avec l'anchoiade. Il s'agit à l'origine d'un plat du pauvre, qui est devenu comme c'est souvent le cas, un plat tendance. 
Un soir j'en ai commandé au Restaurant Pautasso et j'ai adoré. Comme d'habitude je prépare ensuite la recette à la maison.

Bagna caoda servie au Restaurant Pautasso

Bagna caoda servie au Restaurant Pautasso

La bagna cauda est une sauce chaude à base d'ail, anchois et huile d'olive.
*Il paraît que les anchois espagnols sont les meilleurs pour cette recette, mais je pense que ceux de Collioure feront l'affaire aussi. 
J'ai fait pas mal de recherches pour trouver LA recette, mais vite j'ai découvert que plusieurs préparations sont possibles. Certains font cuire l'ail d'abord dans du lait, d'autres d'abord dans l'huile d'olive en ajoutant ensuite du beurre ou de la crème fraîche, donc toujours un produit laitier. l’Université des sciences gastronomiques de Pollenzo prépare un dossier pour que cette spécialité soit inscrite sur la liste du patrimoine immatériel de l'Unesco, tout comme la pizza napolitaine. Je n'ai pas trouvé quelle recette a été présentée dans ce dossier, mais je pense que celle qui est publiée par la Région de Piémont doit être la plus traditionnelle et c'est celle-là que j'ai préparée à la maison.

Ingrédients pour 4 personnes :

12 anchois au sel Rosse di Spagna*
12 gousses d'ail
500 ml d'huile d'olive
200 gr de beurre
toutes sortes de légumes crues : carottes, endives, branches de céleri, poivrons, chou fleur cru ou cuit, chou blanc, chou rouge...
oeufs durs
et éventuellement des tranches de polenta

Préparation :

Nettoyer et dégermer les gousses d'ail et couper en très fines lamelles
Dessaler et nettoyer les anchois. 
Faire fondre l'ail dans une partie de l'huile d'olive et le beurre de préférence dans un récipient en terre cuite sur feu doux tout en remuant à l'aide d'une cuillère en bois jusqu'à obtention d'une crème, soit environ 30 minutes
A ce moment ajouter le reste de l'huile et les anchois
Faire fondre les anchois dans la sauce toujours sur feu doux, cela prendra quelques minutes

La sauce se sert dans des petits réchauds en terracotta individuels (“sciunfiette”) et on trempe les légumes dedans. Avec ce plat on boit un vin rouge assez corsé comme le Barbera.

En 2013 a été créé par le magazine d'histoire "Astigiani" le Bagna Cauda Day qui s'étale sur trois jours à la fin du mois de novembre. (Les dates pour 2018 : du 23 au 25 novembre). D'autres pays comme le Japon et la Nouvelle Zélande se sont joints depuis à cette manifestation. Partout on sert alors la Bagna cauda et on finit la soirée par il bacio di mezzanotte, un bacio aglioso... (un bisou à l'ail).

dimanche 14 janvier 2018

Bisque hollandaise


Voici une recette du cuisinier hollandais Ramon Beuk de qui j'ai déjà publié une recette ici.
L'adjectif "hollandais" se réfère aux petites crevettes grises qui viennent souvent des Pays-Bas. Quand j'ai lu cette recette dans le magazine culinaire néerlandais Wining & Dining je me suis rappelé que j'avais acheté dans un commerce destiné aux professionnels de la restauration en Hollande une petite boîte de pâte de homard qui peut servir de base d'une bisque de homard. Elle allait donc enfin me servir pour cette recette, n'ayant pas de carcasses de homard sous le coude ...

Ingrédients :

2 kg de carcasses de homard
2 échalotes
3 gousses d'ail
2 càs de concentrée de tomates
200 ml de vin blanc sec
4 sachets de rooibos (infusion)
50 g de beurre
200 g de petites crevettes grises
crème fraîche
huile neutre
sel et poivre

Préparation :

Faire revenir les carcasses de homard dans l'huile dans un grand faitout
Couper les échalotes non épluchées en quatre et ajouter aux carcasses ainsi que les gousses d'ail non épluchées
Ajouter le concentré de tomates, faire revenir, et déglacer avec le vin blanc
Ajouter les sachets de rooibos et une quantité d'eau suffisante pour couvrir tous les ingrédients
Porter à ébullition et cuire à feu doux pendant 1 heure
Passer le mélange au chinois et laisser réduire le liquide jusqu'à 200 ml
Vérifier l'assaisonnement en ajoutant du sel et du poivre
Ajouter le beurre juste avant de servir et mélanger à l'aide du mixeur plongeant
Servir la soupe avec un filet de crème et les crevettes

vendredi 12 janvier 2018

Superpignan : la boutique identitaire à Perpignan

14, Rue de la Cloche d'Or Perpignan
En me promenant dans le centre ville de Perpignan j'ai découvert une nouvelle boutique au 14 Rue de la Cloche d'Or : Superpignan. C'est surprenant, car on a plutôt l'habitude de voir disparaître les boutiques au centre ville. Il est 13h30, je pousse la porte de la boutique et surprise : elle est ouverte entre midi et 2 ! Déjà un bon point. J'y découvre des articles très originaux identitaires Perpignan : mugs, t-shirts, sweat shirts, mais également la marque Rugby Division. 


L'incubateur urbain Superpignan est une marque qui place le citoyen au coeur de sa réflexion. La marque identitaire perpignanaise au double six et triple zéro fait circuler ses idées, la boutique permet de s'approprier un espace physique  pour échanger sur la ville et son département. Le but de cette marque est de faire grandir une conversation, fidéliser les visiteurs et s'en assurer que les idées pertinentes trouvent leur chemin. Superpignan s'engage à imprimer sa production en France et plus particulièrement à Perpignan.



La marque Rugby Division

Voilà Perpignan bouge ! : Ouverture du Campus Mailly en plein quartier St.-Jacques, création de deux marchés magnifiques : Le Carré Arago et Les Halles Vauban (bientôt sur ce blog) et maintenant cette boutique où vous trouverez des articles pour vous faire plaisir ou pour offrir.





mercredi 10 janvier 2018

Brochettes de poulet grillées

En sortant du cours d'italien je passe par le quartier St.-Jacques de Perpignan où se trouvent beaucoup de commerces maghrébins et je suis toujours tentée d'y acheter quelque chose : des baklava, makrouts .... Cette fois-ci j'ai acheté à la boulangerie un pain marocain. Il me rappelle mes vacances à Marrakech où des femmes et enfants portaient le matin le pain au four situé à côté du riad que nous avions loué.


Pour accompagner ce délicieux pain il fallait bien un plat marocain et rentrée à la maison j'ai pris mon livre de cuisine marocaine à la recherche d'une petite recette que je pouvais préparer rapidement et pour laquelle j'avais tous les ingrédients à la maison. Voici une recette simple et rapide à faire :

Ingrédients :

1 oignon
1 càs de thym sec
1 càc de paprika fort
3 càs d'huile d'olive
4 escalopes de poulet de 200 g chacune

Préparation :

Pelez l'oignon et hachez-le finement
Dans un saladier mélangez l'huile d'olive, le paprika, le thym et l'oignon
Couper les escalopes en morceaux de la taille d'une bouchée et laissez-les mariner pendant 2 heures dans le mélange
Enfilez les morceaux de poulet sur des brochettes et faites-les griller pendant 5 à 6 minutes sur chaque côté
J'ai servi les brochettes avec du couscous Tipiak parfumé aux épices du monde et mon pain marocain.



Recette du livre : La délicieuse cuisine marocaine

lundi 8 janvier 2018

Panettone pudding de Jamie Oliver



Cela faisait plusieurs années que j'avais cette recette sur ma to do list et j'avais l'intention de la préparer pour le repas de Noël 2017, puis je me suis dit qu'elle n'était quand même pas très sophistiquée pour terminer un repas de fête et j'ai opté plutôt pour une mousse au chocolat.
Mais l'envie de la préparer était toujours là et l'occasion s'est présentée cette semaine quand j'ai invité ma voisine à venir déjeuner chez moi.
Ne lisez pas cette recette si vous faites régime ! Mais si vous aimez de temps en temps faire un écart alors je vous recommande cette recette, scandaleusement riche, onctueuse et douce.




Jamie prépare cette recette avec un pandoro nature et ajoute des morceaux de chocolat. Il me restait un morceau de panettone aux fruits confits et un panettone au chocolat, donc je n'ai pas ajouté de morceaux de chocolat. Pour le reste j'ai suivi sa recette à la lettre. Vous trouverez en ce moment encore des panettone dans les commerces, donc pas d'excuses pour ne pas préparer cette recette.

Ingrédients :

125 g de beurre (+ un peu pour le moule)
4 càs de sucre vergeoise blonde*
750 g de panettone nature
1 gousse de vanille
30 cl de crème entière
30 cl de lait entier
5 oeufs
100 g de cassonade*
60 g de chocolat noire de qualité (70%)
60 g de marmelade d'oranges amères

* si vous n'avez pas ces sucres, pas de problème, utilisez du sucre normal, cela ne changera pas beaucoup au résultat.

Préparation :

En bas ce cet article j'ai mis la vidéo de la recette qui vous aidera à préparer ce pudding inratable.

Préchauffer le four à 180°

Graissez légèrement un moule à tarte à fond amovible ou un moule à charnières de 28 cm
Prélevez 2 càs de sucre vergeoise blonde et mettez-le dans un mortier, passez-le au pilon jusqu'à ce qu'il soit bien fin, puis mélangez-le avec les 2 autres càs du sucre.
Versez-le dans le moule et secouez pour le faire adhérer aux parois
Tapotez doucement le moule, puis versez le surplus dans le mortier pour plus tard

Tranchez le fond du panettone en tranches et utilisez-les pour foncer le fond et les parois du moule, pressez fort pour compacter et former une coque de pâte
Prenez soin de bien couvrir le fond et les parois et remplissez d'éventuels trous avec des morceaux de panettone pour éviter que le mélange de crème/lait/oeufs ne s'écoule par le fond
Pour la suite des opérations de remplissage du moule c'est moins délicat et un peu plus rock'n roll !

Fendez la gousse de vanille en deux dans la longueur et grattez les graines, puis mettez-les avec la gousse dans une casserole à feu moyen avec la crème, le lait et le beurre coupé en morceaux, et laissez frémir pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que le beurre soit fondu

Pendant ce temps, dans un grand bol, battez les oeufs avec la cassonade pendant 2 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient mousseux
Fouettez constamment, tout en ajoutant le mélange de crème chaude aux oeufs jusqu'à son intégration, puis ôtez la gousse de vanille (utilisez éventuellement un tamis)

Il est maintenant temps de monter ce pudding follement réconfortant !
Versez un tiers de la crème dans la base de la tarte et laissez-la en imprégner la pâte pendant quelques minutes
Pendant ce temps, déchirez tout le panettone restant en morceaux grossiers, trempez-les dans le bol de crème pendant 1 à 2 minutes  (plus il absorbe, mieux c'est !)
Puis rangez-les dans la coque de pâte que vous avez créée, en ajoutant de petits morceaux de chocolat et des touches de marmelade entre les couches
Il n'est pas nécessaire d'être trop soigneux
Versez par dessus le reste de la crème, en la laissant se faire absorber en écrasant un peu le contenu du moule
Saupoudrez avec le reste du sucre vergeoise blonde

Faites cuire au four pendant environ 25 minutes, ou jusqu'à ce que la tarte soit prise
Laissez le pudding reposer pendant 10 minutes, puis servez-le. Comme je l'avais préparé la veille je l'ai servi à température ambiante ce qui n'a rien enlevé de sa saveur.

Ma voisine a adoré et est partie avec un bon morceau de pudding.

Je ne suis pas trop sucreries et desserts, mais j'ai vraiment beaucoup apprécié ce dessert. En le dégustant j'avais l'impression qu'il contenait de l'alcool, ce qui n'était pas le cas. Je pense que c'est la marmelade d'oranges qui a fait cet effet.

Et voici la vidéo, vous verrez que c'est une recette toute simple et inratable !

           

samedi 6 janvier 2018

Turin - La Palazzina di caccia Stupinigi (Le Pavillon de chasse Stupinigi)

Mercredi matin 27 septembre 2017

A l'origine il était prévu de visiter La Venaria Reale, mais en vue de la tenue d'une réunion du G7 à la fin du mois de septembre l'accès était interdit. Notre prof a donc proposé de visiter à la place le Pavillon de chasse qui se trouve un peu à l'extérieur de Turin au terminus du bus. Ce pavillon est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco ensemble avec les autres palais des Savoie.
Sur le toit trône un cerf qui nous indique qu'on se trouve bien devant un palais de chasse qui fut également utilisé comme résidence d'été où de nombreuses fêtes et cérémonies ont été organisées.
Les pièces du style rococo sont claires et décorées avec des tableaux de chasse.






Les toilettes ...

Une chambre à coucher

Au 18ième siècle naquit le goût pour l'exotisme et on retrouve souvent dans les palais des salles décorées avec des tapisseries chinoises.
La baignoire de Paolina Borghese

La Salle de jeux

La statue de Fritz



Mais qui est Fritz ?
Fritz, c'est l'éléphant indien qui, en 1827, vint à Stupinigi en compagnie de son gardien en cadeau à Carlo Felice par Mohamed Ali, vice-roi d'Egypte; pour rendre la pareille au roi, il prit soin d'envoyer une centaine de moutons de Mérinos purs. Fritz est devenu l'attraction de l'endroit et l'icône du bâtiment.
Pendant 25 ans le gardien a pris soin de Fritz et à la mort du gardien l'éléphant a sombré dans une dépression et il aurait même tué le gardien de remplacement. A la mémoire de Fritz une statue de l'éléphant a été installée dans les jardins du pavillon de chasse.


Les écoliers de Nichelino où se trouve le pavillon de chasse ont fait une vidéo trop mignonne sur l'histoire de Fritz :

              
Après cette visite nous retournons en bus au centre ville de Turin, où nous avons mangé la pizza al taglio. Ce sont des pizzas rectangulaires qu'on vous découpe à la taille de votre choix. Cela permet de déguster plusieurs sortes de pizzas en quantités réduites.


Lire la suite